ELECTIONS FONCTION PUBLIQUES 2018

LE 6 DECEMBRE, JE VOTE CGT. 

Les élus CGT des trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) œuvrent au quotidien pour la défense des intérêts des agents de la fonction publique et du statut.
Pour la CGT, Il faut des moyens suffisants pour satisfaire les besoins fondamentaux des générations d’aujourd’hui, tout en garantissant cette même possibilité pour celles de demain. Cela passe notamment par le droit à un emploi décent et pérenne, à l’éducation et à la formation tout au long de la vie, à la santé et à l’action sociale, à la justice et à la protection, la culture, la communication, le transport… Les services publics sont vecteurs de cohésion sociale, un rempart face à l’accaparation des richesses par les ultra-riches, les multinationales. Ils doivent permettre de rendre la meilleure qualité de service public pour toute la population et sur tout le territoire et garantir l’égalité de traitement des citoyen.es.
Réductions d’effectifs et gel des salaires : un mauvais calcul.
Les effectifs de la fonction publique sont stables si on les rapporte à l’évolution démographique. Ainsi, sur les vingt dernières années la part des emplois dans la fonction publique dans la population active est passée de 20,34% à 20,43%...scandaleux ? Trop de policiers, d’infirmières, de professeurs… ? Depuis 1984, année de la désindexation de la valeur du point d’indice par rapport au coût de la vie, le pouvoir d’achat des fonctionnaires n’a cessé de diminuer.  Ainsi, entre janvier 2000 et août 2017, la perte de pouvoir d’achat du point d’indice s’élève à 14,47% (hors tabac) !
Ce qui ne va pas aux fonctionnaires, va aux actionnaires.
Comment oser affirmer qu’il y a trop de fonctionnaires, qu’ils sont trop payés, lorsque dans le même temps les bénéfices du CAC 40, les salaires des grands patrons et les dividendes versés aux actionnaires explosent, que les cadeaux indécents au patronat se comptent par milliards d’Euros (CICE) sans aucun effet sur l’emploi et l’économie? Affirmer cela relève d’un enfumage politico-médiatique destiné à culpabiliser les agents et diviser les citoyens pour mieux livrer ces secteurs au privé et aux appétits financiers.
A la CGT, nous savons qu’il y a les moyens, dans la cinquième puissance mondiale, de maintenir et conforter des services publics de qualité au service de toute la population et notamment des plus précaires.
Cala passe par des emplois en nombre suffisant, des salaires décents et des conditions de travail dignes du 21° siècle pour rendre ces services auxquels les français sont attachés.
C’est le combat des élus CGT, leur engagement.
Votez et faîtes voter CGT !

LE PETIT MOT
DE PHILIPPE MARTINEZ

Au-delà de la seule représentativité certes importante, le vote CGT est bien un vote « action », un vote de contestation des choix gouvernementaux et porteur de propositions alternatives. Il s’agit d’exprimer pour les fonctionnaires de notre pays une conception des services publics toujours plus au service des citoyens et déconnectée des pressions du monde de la finance. Il s’agit d’exprimer une reconnaissance dans son travail, que ce soit au travers de son travail, de sa qualification, de son salaire que de son statut.

 Un statut qui n’est pas un privilège mais le gage et le sens d’une mission au service de la population, de toute la population sur l’ensemble du territoire. En ce sens, la reconquête de nos services publics est un enjeu majeur. Cela passe par la réinternalisation des activités de services. Cela suppose des milliers de créations d’emplois, la titularisation de nombreux précaires et contractuels.

Si plus de 80 % des habitants de notre pays sont attachés à leurs services publics, ce n’est pas anodin. Alors ensemble par le vote CGT, faisons en sorte que ces attentes et cet attachement soient consolidés autour de ce magnifique slogan : « fiers-es d’être fonctionnaires ».
 

Philippe MARTINEZ
Secrétaire général de la CGT

DOSSIER SPECIAL
SUR LE SITE DE LA CGT

ALLER SUR CGT.FR

SPECIAL 8 PAGES DEPARTEMENTAL

Dans le cadre des élections dans la Fonction Publique du 06 décembre 2018, l'UD CGT des Landes a édité un 8 pages.
Il a été réalisé par le Collectif Elections Fonction Publique de l’UD en collaboration avec les Syndicats et Coordinations du Public.