à la Une

LA CGT S'ADRESSE AU MONDE DU TRAVAIL

CARREFOUR LABENNE :
GRÈVE ET DÉBRAYAGE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2020 ET RASSEMBLEMENT A PARTIR DE 11H33 À L’ENTRÉE DU SITE

La CGT Labenne va vous raconter l’histoire qui se passe trop souvent dans les entrepôts Carrefour.
C’est celle d’un salarié qui est rentré dans l’entrepôt ancien "frais" en avril 2017 par le biais du groupement d’employeur, où il est arrivé en pleine forme. Embauché en janvier 2018, il fut un employé modèle et durant 2 saisons d’été il a accepté les défis de la direction en réalisant les chiffres de manutention de colis demandés, sans sourciller, en faisant même des heures supplémentaires. Il a aussi fait de la préparation la nuit, pour essayer de gonfler le petit salaire que Carrefour propose.
Il a réussi avec brio l’engagement Carrefour qu’on lui a demandé. Hélas, fin 2019 son corps l'a rattrapé et du coup l’année 2020 a été sombre pour lui et sa famille.
Il a maintenant à 37 ans et pour ce salarié, le plus dur va encore s’accentuer, si Carrefour ne veut rien faire pour lui, alors que l'entreprise a contribué à le fragiliser par de dures conditions de travail et de salaire. Si l'entreprise ne fait rien pour aménager son poste de travail, qui le fera ?
Carrefour a déjà compris comment faire baisser le taux d’accidents dans l’entreprise en ne remplaçant plus les salariés en CDI qui l'ont quittée par des licenciements de différents motifs.
L'emploi du travail intérimaire permet à Carrefour de masquer plus facilement les difficultés du travail dans l’entrepôt.
Carrefour Labenne s'appuie sur son site internet: "envie de bouger" pour "reclasser" les salariés victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles. De fait, il s'agit plutôt "d'envie de dégager du salarié", avec des propositions de reclassements hors de Labenne et le plus souvent inacceptables pour le salarié fragilisé. Les salariés manutentionnaires en dérive physique à cause d'un travail difficile et peu reconnu, mais soi-disant essentiel, sont ainsi
remerciés!
La direction dit qu'elle ne peut pas trouver de solution en interne, au prétexte qu’elle mise sur la polyvalence pour les derniers titulaires en CDI qui restent. Elle comble par des intérimaires le manque de CDI pour palier une hausse d’activité. Il y a certainement d'autres possibilités, mais la direction se réfugie derrière de nouveaux projets soi-disant pour le bien de l’entrepôt Labenne, afin de na pas assumer ses obligations envers les salariés affaiblis à cause
du travail.

La CGT s’interroge sur le bien-fondé des dires de la direction, quand elle prétend se battre pour le bien de l’entrepôt. Quand on voit le résultat, il n’est pas glorieux! La seule récompense depuis 2 ans, se sont des licenciements en pagaille tout en devant faire plus de commandes avec le même effectif qu’à l’époque de Guyenne et Gascogne quand nous avions une trentaine de magasins en commande, alors qu'aujourd'hui nous devons traiter les commandes d'environ 120 magasins.
La CGT demande la réintégration de notre collègue Medhid Rachid dans un poste qui pourrait lui convenir en l'adaptant à ses restrictions médicales et avec un vrai accompagnement pour son avenir professionnel avec des formations adaptées.
La CGT revendique:
- Augmentation de salaire pour les salariés héros d’hier et d’aujourd’hui, (La CGT revendique le salaire minimum à 1800€).
- Une prime pour les polyvalents de 75 euros par mois pour 2 métiers pratiqués, 100 euros pour 3 métiers. Pourquoi être compétent sur plusieurs postes, pour le prix d’un seul métier.
- Du matériel neuf (pal longue ciseaux, chariot frontal, frontal électriques, filmeuse, etc.) et des moyens pour travailler plus sereinement dans le respect de la santé et la sécurité.
- La titularisation des postes cariste, pilote, contrôleur.
- Embauches en CDI des intérimaires qui le demandent, il n’y a pas que Carrefour qui a des projets d’avenir. Les salariés précaires aussi !

MOBILISATION CHEZ ARKEMA RION DES LANDES

ELECTIONS TPE

LA CGT aU pLUS pRES dE VOTRE LIEU DE TRAVAIL

INFOS COVID 19


​Dans cette nouvelle rubrique, vous trouverez des informations relatives au Droit du Travail dans le contexte actuel.
Dans la mesure du possible, l'Union Départementale CGT des Landes mettra à jour régulirement ces informations.

​ALLER A LA RUBRIQUE

Union Départementale CGT des Landes

Maison des Syndicats - BP 114
97 place de la caserne Bosquet
40002 Mont de Marsan cedex

TEL: 05 58 06 50 70
FAX : 05 58 06 50 71

Email : ud40@cgt.fr

A propos du site CGT Landes

SE SYNDIQUER

CONSEILLERS DU SALARIE CGT

Les conseillers du salarié sont des personnes bénévoles, qui ont été désignées par le préfet du département pour assister et conseiller gratuitement les salariés, sur leur demande, au cours de l’entretien préalable au licenciement, en l’absence de représentants du personnel dans l’entreprise.
FORMATION SYNDICALE
STAGE FORMATION DE FORMATEUR
REPORTE
MONT DE MARSAN

COMMISSION EXECUTIVE
08 DECEMBRE 2020
MONT DE MARSAN

FORMATION SYNDICALE
STAGE CSE
PRISE DE MANDAT
DU 23 AU 27/11/2020
MONT DE MARSAN

FORMATION SYNDICALE
STAGE NIVEAU 2
1ERE PARTIE
DU 07 AU 11/12/2020
MONT DE MARSAN

FORMATION SYNDICALE
STAGE CSSCT
DU 14 AU 18/12/2020
MONT DE MARSAN


aGENDA 2021

DOSSIER
​REFORME
​RETRAITE

CGT
COMITE REGIONAL NOUVELLE AQUITAINE