Luttes

LIBERTE DE MANIFESTER :
APPEL A LA MOBILISATION NATIONALE LE 13 AVRIL
A MONT DE MARSAN,  PLACE ST ROCH A PARTIR DE 10H30

Si la loi est votée par le Parlement au nom du peuple français, elle ne peut et elle ne doit pas porter atteinte à la libre expression du peuple. La proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale qui prétend encadrer le droit de manifester constitue une atteinte grave aux libertés publiques et à l’équilibre des pouvoirs.

Les violences contre les personnes, les biens, les institutions qui ont eu lieu ne peuvent justifier qu’un exécutif s’arroge des pouvoirs exorbitants et décrète qui peut ou ne peut pas manifester. Participer à une manifestation ne saurait pas plus signifier le risque pour tout individu d’être poursuivi, fiché et condamné pénalement comme financièrement.

Soumettre les participants et les participantes à une manifestation à une fouille systématique, confier aux préfets le pouvoir d’interdire à une personne de manifester, y compris sans qu’elle ait connaissance de l’interdiction prononcée et donc sans recours effectif possible, faire d’un visage en partie couvert un délit, voici l’esprit et la lettre de mesures qui sont autant d’empêchements à l’exercice d’un droit essentiel en démocratie : celui de manifester publiquement, collectivement et pacifiquement son opinion.

Cette loi de circonstance porte un lourd risque d’arbitraire des gouvernements d’aujourd’hui comme de demain. C’est pourquoi nous appelons solennellement le gouvernement et le Parlement à abandonner ces mesures qui violent les principes les plus fondamentaux d’un Etat de droit.

TELECHARGER LE TRACT

LE PRINTEMPS DES RETRAITES

LE 04 AVRIL : VERS UN MOUVEMENT DE TOUTE L'EDUCATION !

LE 19 MARS, TOUS ENSEMBLE POUR LE PROGRES SOCIAL

Le véritable débat, on va se le faire

La prose du président des riches est en train d’arriver. 5 pages et 32 questions insipides plus tard, le message est clair : je vous ai écoutés mais ne comptez pas sur moi pour vous entendre. Pas de rétablissement de l’ISF, rien sur le pouvoir d’achat, les salaires, les pensions et minimas sociaux. Bref, rien sur les légitimes revendications qui font s’exprimer la colère depuis des mois, qu’elles soient portées par la CGT ou par le mouvement des gilets jaunes Macron persiste et signe : j’ai un programme et je l’appliquerai...

EN SAVOIR +  :  VERS LE SITE DE LA CONFEDERATION CGT



Assistantes maternelles en colère
​contre la réforme de l’assurance chômage.

Actuellement, les salariés en situation de multi-emplois, à l’instar des assistantes maternelles qui gardent plusieurs enfants, peuvent en cas de perte de l’un de leur contrat de travail percevoir une allocation de chômage (entre 57% et 75% du salaire perdu).
Ce dispositif de cumul emploi-chômage mis en place par la convention Unedic de 2014, permet d’atténuer la précarité d’une profession particulièrement exposée aux ruptures de contrats, au moment par exemple de la scolarisation des enfants, du déménagement des parents ou même de l’hospitalisation des grands-parents.
« Mais la règle actuelle mérite d’être corrigée », indique le document de cadrage de la négociation de la réforme de l’Assurance chômage transmis le 25 septembre aux interlocuteurs sociaux par le Premier ministre, avec pour objectif de réaliser trois milliards d’économies sur trois ans. Les droits en vigueur peuvent conduire, dans certains cas, des personnes à bénéficier d’un revenu global très proche d’une activité à temps plein en cumulant revenu d’activité et chômage, souligne le document.
Un salaire horaire net moyen de 3,38 euros net par enfant
Dans le sillage de ce document de cadrage du gouvernement, les propositions du Medef visant à diminuer le complément d’activité ne se sont pas faites attendre. Les scénarii proposés par le Medef sont totalement inadmissibles pour des salariés qui permettent à des millions de Français d’aller travailler chaque jour ou de conserver leur autonomie au domicile.
Le pays compte près de 326 716 assistant(e)s maternel(le)s. Des femmes, à 99%. Leur salaire horaire net –moyen– était de 3,38 euros nets en 2016 par enfant. Selon des chiffres de l’Unedic du deuxième trimestre 2015, sur 105 000 assistantes maternelles travaillant à ce moment-là, les deux tiers cumulaient salaire et allocations pour un salaire d’environ 1 400 euros brut.

LA PAPETE DE TARTAS EN GREVE

VOEUX 2019

DROIT DE GREVE, MODE D'EMPLOI

Le droit de grève a ceci de particulier qu’il s’agit d’un droit de désobéir, d’un droit à la révolte, d’un droit à la résistance reconnu par la Constitution mais aussi par des textes communautaires.

EN SAVOIR +  : voir

BREVES DE LUTTES

MOBILISATION CGT A L'UDAF DES LANDES

Le syndicat CGT de l'UDAF des Landes appelle l'ensemble des salariés à une nouvelle mobilisation le mardi 9 avril à 16h45.

Nous dénonçons la remise en question de tous nos acquis à la suite de la dénonciation de tous nos accords collectifs:
-aménagement du temps de travail
-congés supplémentaires
-jours de fractionnement
-passage forcé à temps partiel pour tous les salariés actuels
-gel de nos salaires.

Nous contestons par ailleurs le report des négociations sur un accord de substitution qui auraient du s'ouvrir le 7 mars 2019.

Nous craignons des négociations déloyales alors même que nous subissons une véritable hémorragie salariale avec une multiplication sans précédent d'arrêts maladie et de démissions.