Luttes

MOBILISE-E-S ET TOUJOURS AUSSI DETERMINE-E-S

C'EST TOUJOURS NON : ON NE LACHE RIEN !

ATTENTION AUX ANNONCES MENSONGERES

TOUTES, TOUS MOBILISÉ-ES JUSQU'AU RETRAIT !

TOUS CONCERNES.PLUSQUE JAMAIS DETERMINES.

« Retraites aux flambeaux » à Mont de Marsan et Dax.

GREVE ET MANIFESTATION LE 11 JANVIER 2020

RASSEMBLEMENT 09 JANVIER 2020 

COMMUNIQUE DE PRESSE :
LA CGT NE COUPE PAS LE COURANT AUX HOPITAUX !

DROIT DE RÉPONSE : COUPURE VOLONTAIRE AU CENTRE HOSPITALIER DE DAX :
​FAKE NEWS DU DEPUTE LIONEL CAUSSE

Le Syndicat CGT du Centre Hospitalier de DAX dénonce avec fermeté les propos du député LREM Lionel CAUSSE dans l’émission « 8h30 franceinfo »  sur une coupure électrique prétendument volontaire, selon lui et soi-disant à l’initiative de la CGT, il y a 15 jours à l’hôpital de DAX.

Le député accuse, sans fondements et avec beaucoup d’aplomb, les gaziers et électriciens d’avoir procédé à une coupure ayant entraîné, toujours selon lui, le report de certains examens médicaux. Ces propos ne sont que MENSONGE ET CALOMNIE !!

​​LIRE LA SUITE

RASSEMBLEMENTS 21 DECEMBRE 2019 DANS LES LANDES

POUR LE RETRAIT SANS CONDITION
SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX !

LE 6 DECEMBRE 2019 C'EST TOUJOURS NON !

APPEL INTERSYNDICAL GREVE ET MANIFESTATION
LE 05 DECEMBRE 2019

LE 05 DECEMBRE 2019 : JE MANIFESTE
TELECHARGER LE TRACT UD CGT 40

.

.

REFORME RETRAITE :
DES DEBATS DANS LES LANDES

PRISE DE PAROLE MANIFESTATION 05 12 2019

PRISE DE PAROLE MANIFESTATION 12 12 2019

DROIT DE GREVE, MODE D'EMPLOI

Le droit de grève a ceci de particulier qu’il s’agit d’un droit de désobéir, d’un droit à la révolte, d’un droit à la résistance reconnu par la Constitution mais aussi par des textes communautaires.

EN SAVOIR +  : voir

BREVES DE LUTTES

LA CGT CPAM DES LANDES GAGNANTE AUX ELECTIONS CSE

La liste CGT obtient 53.5% des voix aux élections CSE du 18 juin 2019 face à la CFDT? 28% et FO? 19%..
Avec 13 élus sur 22, la CGT renforce sa position.

MOBILISATION CGT A L'UDAF DES LANDES

Le syndicat CGT de l'UDAF des Landes appelle l'ensemble des salariés à une nouvelle mobilisation le mardi 9 avril à 16h45.

Nous dénonçons la remise en question de tous nos acquis à la suite de la dénonciation de tous nos accords collectifs:
-aménagement du temps de travail
-congés supplémentaires
-jours de fractionnement
-passage forcé à temps partiel pour tous les salariés actuels
-gel de nos salaires.

Nous contestons par ailleurs le report des négociations sur un accord de substitution qui auraient du s'ouvrir le 7 mars 2019.

Nous craignons des négociations déloyales alors même que nous subissons une véritable hémorragie salariale avec une multiplication sans précédent d'arrêts maladie et de démissions.